Accord de Gouvernement : l’avenir des institutions provinciales

Communiqué de Presse

L’Association des Provinces wallonnes a pris connaissance du texte de l’accord de Gouvernement de la nouvelle majorité MR-CDH qui se met en place en Wallonie et, plus particulièrement, du passage consacré à la réforme en profondeur des institutions provinciales.

L’APW rappelle que les provinces ont déjà mené des réformes importantes qui leur ont permis de moderniser leurs règles de gouvernance, de définir leurs métiers prioritaires et de s’engager dans des démarches de supracommunalité, en étroite collaboration avec les communes.

Les réformes doivent se poursuivre, dans une perspective de renforcement de la qualité des services publics, sans tabou, ni a priori !

L’APW s’inquiète cependant du sort que la Déclaration de Politique régionale entend réserver aux provinces. Les supprimer ? Les remplacer ? De nombreuses questions se posent et attisent l’angoisse des 20 000 travailleurs qui œuvrent au quotidien pour assurer un service de qualité aux citoyens des quatre coins de notre Wallonie.

L’expertise dont dispose le personnel provincial est précieuse et les services qu’il rend constituent une richesse palpable dans le quotidien des citoyens. Cette proximité sera-t-elle garantie par la Wallonie ?

Supprimer ou remplacer les institutions provinciales par d’autres structures ne pourrait avoir de sens que si l’exercice des compétences provinciales à d’autres niveaux de pouvoir est maintenu et apporte une réelle plus-value aux citoyens.

La province répond, en effet, a des besoins de terrain spécifiques à chaque territoire et essentiellement dans des domaines liés aux personnes, que ce soit l’Enseignement, la Culture ou encore la Santé.

Le monde sera-t-il meilleur sans les provinces ? Pour Paul-Emile Mottard, Président de l’APW, « Maintenant que la question est clairement posée, osons enfin le débat sur le fonctionnement institutionnel wallon. L’appel à la concertation est lancé. Gageons qu’un dialogue puisse s’engager avec le Gouvernement naissant, à qui il appartiendra de prendre les meilleurs décisions dans l’intérêt général ».

L’APW a, dès à présent, sollicité une entrevue avec la nouvelle Ministre des Pouvoirs locaux, Madame Valérie De Bue, pour obtenir des précisions sur les intentions du Gouvernement wallon et plaider pour l’entame d’une réelle concertation avec l’ensemble des acteurs concernés.

Contacts :

Association des Provinces wallonnes

info@apw.be

081/74 56 74

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn